Haïti Mascarade

Haïti Mascarade

Posted by Aude Hulot 0 Comments

Haïti Mascarade 2014

3ème édition

Les Ateliers Pwencesse Arts  &  K.A.S.A.V

 

 

Présentation  « Haïti Mascarade » 

Groupe de professeurs et d’étudiants finissants en Arts Plastiques (E.N.ARTS =  École Nationale des Arts).

De promotions différentes, réunis dans une même perspective, ils se mobilisent pour former, remodeler, promouvoir et diffuser cet embryon artistique et industriel que l’on connaît sous le nom de papier mâché.

 

Historique de l’Action 

Suite à un constat devant l’absence et l’oubli de certaines pratiques artistiques en Haïti, un groupe d’universitaires et d’artistes se mobilisent, dans un souci de conservation et de valorisation du Patrimoine National et Culturel.  C’est dans cet état d’esprit que Haïti Mascarade voit le jour.

Pour sa première édition, une douzaine de professeurs et d’étudiants finissant en art s’organisent à leur frais, pour la création de masques et de décors en papier mâché. Des réflexions aboutissent sur la proposition de conférences et de débats.

Haïti Mascarade 2011 fait ses premiers pas.

 

Février 2011 (1ère édition) : Activité artistique et culturelle réalisée dans les locaux de l’Association Base Art Culture, à Pont-Morin (Port-au-Prince) dans le but de promouvoir l’art et les techniques du papier mâché. Ateliers/workshop, expositions, rencontres, échanges et « Pale Chita » au cours desquels les sujets suivants ont été proposés:

-       Oubli, disparition et abandon des traditions haïtiennes sur une pratique artistique, oubliée et dévalorisée, le papier mâché ;

-        Rétrospective exhaustive sur la naissance de cette technique artistique et de ses pratiques ;

 

Suite à cette proposition d’initiative artistique innovante et revalorisant l’esthétisme artisanal d’une technique ancestrale et traditionnelle, séduite, la Mairie de Port-au-Prince a sélectionné l’ensemble des créations Haïti Mascarade (œuvres, décors et costumes) pour la réalisation du Bal Traditionnel des Rois et des Reines (activité pré-carnavalesque).

 

Février 2012 (2ème édition) : Haïti Mascarade se réalise au sein de l’ENARTS. Dans un esprit carnavalesque et convivial, Les Ateliers Pwencesse Arts proposent de mettre en valeur dans une même perspective que l’année précédente, des créations et accessoires divers et variés en papier mâché (costumes, décors, …). L’action vise cette fois-ci à étoffer les activités, les performances ainsi que les interventions. Conférences et débats autour de thématiques socio-culturelles ont animé la journée du carnaval des étudiants, 2ème édition Haïti Mascarade. Des professionnels et universitaires, tels que Alix Cayo Dessouces, Docteur Grégoire Dgengele Matsua, Jean Kelly Damus ont proposé des sujets de débats sur le carnaval et ont encouragé des performances artistiques.  Un panel de disciplines a été proposé à l’occasion de cette deuxième édition, venant renforcer l’événement (Musique, danse, théâtre, …).

 

Pour sa troisième édition, en mars 2014, Haïti Mascarade souhaite rendre compte des initiatives et des activités via un catalogue ou un journal relatant l’Histoire et les Origines du carnaval et des différents mouvements artistiques représentés au cours de cette période carnavalesque.

La journée carnavalesque des étudiants représente un moment fort pour rassembler, fêter et commémorer tous ensemble, dans un esprit de tradition et d’identité nationale.

L’un des objectifs de cette initiative est de contribuer à la (re-) valorisation artistique des techniques artisanales délaissées depuis trop longtemps sur le plan national. Patrimoine immatériel, cette pratique s’est vue reprendre un nouveau souffle grâce aux initiatives, efforts et contributions d’Haïti Mascarade. N’oublions pas d’ailleurs,Jacmel, berceau du papier mâché, haut lieu de culture et de passage, a connu un soutien et un encouragement des initiatives socio-culturelles lors de la période de « re-construction post séisme » d’Haïti. Il serait dommage que ces initiatives florissantes s’essoufflent par absence et manque d’encadrement.

Les formations initiales civiques et socio-culturelles ont su faire leur preuve dans les provinces comme à Port-au-Prince. Synergies, espaces d’échanges et de rencontres intergénérationnelles, elles sensibilisent et permettent également l’éveil et la sensibilisation aux pratiques de savoir-vivre. Invitation au respect, a l’environnement, au plaisir de l’esthétique et au spectacle. Rencontre, conférences, échanges, performances, en l’honneur du deux cent dixième (210ème) anniversaire de l’Indépendance d’Haïti.  

Carnaval National d’Haïti 2014

“Tet kole pou yon AYiti pi Djam !”

 

      

    

 

Festival de papier maché 3ème édition Haïti Mascarade 2o14 - Aux Gonaïves