Kolektif Art Street Vizyon Ayiti (K.A.S.A.V)

LOGO KASAV HD

Présentation du Kolektif Art Street Vizyon Ayiti

(K.A.S.A.V)

 

Ce projet de collectif a pris naissance en Haïti au début de l’année 2011. Officialisé en 2013 auprès de la Direction Générale et auprès du Ministère de l’Economie et du Commerce, l’association est créée et enregistrée cette fois-ci en France (Marseille), en 2015. (Possibilité de transmettre le curriculum de KASAV, sur demande).

Le choix du nom et de l’anagramme K.A.S.A.V n’est pas vain.

1)    La cassave est un mets culinaire préparé à base de farine de manioc, racine cultivée depuis des millénaires dans les régions tropicales et subtropicales. Tout comme la crêpe bretonne, le naan en Inde, ou encore la tortilla au Mexique, pour ne citer que ces exemples, la cassave est en tout cas dans la Caraïbe et les pays outre-marins, une recette ancestrale, populaire qui nourrit et qui se partage en famille ou encore entre amis. Sa forme circulaire correspond également aux valeurs du collectif, à savoir entre autre celles du partage, de la collaboration, de l’échange, de la transmission, de la sauvegarde et du bien-être.

2)    Quant à sa dénomination complète, Kolèktif Art Street Ayiti Vizyon, elle souhaite rendre compte notamment d’une part de multiculturalité et d’universalité. Ce slang linguistique mêle effectivement le créole, à l’anglais et au français. Il témoigne de la démarche du collectif, sur le terrain et dans l’espace public, mais aussi de sa volonté du vivre-ensemble, malgré nos différences, via entre autre des pratiques artistiques et la poursuite de ce que l’on nomme les traditions orales.

3)    Les créoles sont des systèmes linguistiques récents, issus du contact entre des populations de langues et de cultures différentes, nés comme nous le savons tous de la période coloniale et du commerce triangulaire. En haïtien par exemple, le créole est essentiellement phonétique, d’où la prononciation phonétique de l’anagramme « KASAV ».

K.A.S.A.V est le fruit de rencontres, d’échanges, d’observations, de mutualisation, de réflexions, d’un ensemble de synergies distinctes mais partageant des valeurs et des motivations communes.

Plateforme des cultures urbaines, KASAV propose d’engager le dialogue, de participer, de réunir et de créer des ponts entre des institutions, des acteurs et professionnels de la Culture.

Vente de spectacles, ateliers, cycle de formations, conférences, expositions, salons, concerts, campagne de sensibilisation, médiation, activités extra-scolaires et universitaires, sont autant de formes d’initiatives proposées pour créer un échange et renforcer une cohésion sociale dans ce domaine. Assurer une viabilité et une longévité du collectif est primordial également.

Evénements, manifestations ainsi que des sorties culturelles s’organisent via des pratiques pluridisciplinaires connexes mais distinctes, telles que : la danse, la musique, les arts de rue, la littérature, les arts plastiques, visuels et graphiques, le street art, la sculpture, l’art du recyclage, le cirque, le sport, le yoga, la capoeira, le surf, le skate, la voile, etc.

Entrepreneur et promoteur culturel, K.A.S.A.V se destine également à soutenir les artistes et les initiatives artistiques locales, sur la scène nationale et internationale (développement, soutien et accompagnement, représentations d’artistes, résidences artistiques).

K.A.S.A.V se dédicace principalement à la valorisation et à la promotion de la culture, du spectacle vivant et des arts visuels. Sensible aux cultures et musiques créoles et afro-caribéennes, la plateforme tient notamment à développer des projets de “World Music”.

Plateforme des cultures urbaines et traditionnelles, KASAV propose d’engager le dialogue, de réunir et de créer des synergies entre des institutions, des acteurs et professionnels du secteur des arts et de la culture créole.
Ateliers, résidences artistiques, cycle de formations, conférences, expositions, concerts, campagne de sensibilisation sont autant de formes d’initiatives pensées et proposées pour créer un échange et renforcer une cohésion sociale dans ce secteur. Les événements, les manifestations ainsi que les sorties culturelles s’organisent via des pratiques pluridisciplinaires connexes mais distinctes, telles que :  la musique ; la danse ; le théâtre de rue ; les arts plastiques, visuels et graphiques ; le street art ; la sculpture ; l’art du recyclage ; la cuisine; le cirque et le sport.

Entrepreneur et promoteur culturel, K.A.S.A.V se destine également à soutenir les artistes et les initiatives artistiques créoles, sur la scène nationale et internationale.
“Les arts comme moteur et vecteur de connaissance, de cohésion sociale, de développement humain et économique”.

KASAV Haïti France : http://www.net1901.org/association/KASAV-HAITIFRANCE,1369794.html

 

                              “Les arts comme moteur et vecteur de connaissance, de cohésion sociale, de développement humain et économique”.

  Nos champs d’actions prioritaires :

1) Formation/Ateliers/séminaires (Publics et structures visés : Jeunes et Professionnels des Arts et de la Culture / Ecoles, centres de formations,    bibliothèques, CLAC, KEK, universités, etc. )

                                                                     2) Résidence artistique ( Conseils et accompagnement à la rédaction de projet culturel, artistique et de formation/ Création d’une résidence artistique en Haïti spécialisée dans les Arts de la Rue)

3) Appui /Création / Proposition de manifestation culturelle et artistique / Collaboration/ Co-production

4) Booking et promotion d’artistes

 Les objectifs spécifiques de KASAV

  • Faciliter un accès à l’Art et la Culture pour tous ;
  • Participer au renforcement des aptitudes et des compétences des acteurs participant à la création, à la production et à la diffusion des cultures urbaines, des arts de la rue ;
  • Favoriser le transfert de connaissances, d’échange de savoir-faire et de bonnes pratiques entre les acteurs du secteur des cultures urbaines ;
  • Soutenir la mise en place et renforcement d’associations et de réseaux professionnels ;
  • Contribuer et encourager la médiation culturelle ;
  • Faciliter les mises en relations entre institutions, associations et organisations ;
  • Promouvoir une solidarité autour d’un mouvement fédérateur pour la jeunesse.