Les jeux et jouets d’antan – Case Pilote, Martinique

Posted by Aude Hulot 0 Comments

Les jeux et jouets d’antan lontan à la Case à jouets 

« Bonjour Mesdames, Bonjours Messieurs, Bonjour les Jeunes, il faut venir pour découvrir les jeux d’antan chez les Fordant ! »

C’est sur cette note musicale, aux airs de comptine que Denis et Paulette Fordant invitent et reçoivent le Grand Public à la Case à jouets, dans la ville de Case Pilote, à la Martinique. 

« Syak », « I ka i pa ka », « ti kanno », « kornerèz », « lawou », « les 12 nwa », « la toupie charmeuse » sont quelques dénominations de jeux et de jouets qui ne raisonneront peut-être pas pour certains, mais qui sauront rappeler des souvenirs voir même provoquer un  peu de nostalgie chez nos « Anciens ».

Autrefois banalisées, les distractions de nos aïeux tendent effectivement aujourd’hui à disparaître. C’est une des raisons pour laquelle Paulette et Denis Fordant ont créé en 2002 l’association Jeux & Jouets Traditionnels – Œuvres d’Art. 

Soucieux de partager la mémoire, de présenter et de transmettre des savoirs-faire d’antan auprès des nouvelles générations, ce musée est également un lieu de rendez-vous et d’échanges entre bon konpè (=camarades) d’antan, en vue de garder le lien avec leur enfance et leur Histoire.

Ces pratiques de jeu ont d’ailleurs  donné naissance à de nombreuses expressions créoles, comme par exemple celle du « zig anlè » ou encore celle du lancer « à la chien pissé » avec une toupie. Quant aux créations de Denis Fordant, celles-ci possèdent toutes le préfixe « For- » : la fortinette (pour la trottinette en bois), le forkam (pour le camion) ou encore le fornerez (petite voiture) pour ne citer que celles-là. 

Lieu de rencontre et de mémoire, vitrine d’un pan du patrimoine antillais, ce musée de jeux et de jouets traditionnels expose les créations artisanales de son fondateur, mais présente également des techniques de fabrication et d’esthétique de chacun des objets présentés en ce lieu.

Militant, du haut de ses 82 ans, c’est avec enthousiasme que Denis Fordant (re-)plongera ceux qui le souhaiteront dans l’Histoire et ses pratiques ludiques d’antan.

« Je suis né en 1935, dans cette atmosphère des jouets traditionnels. Je n’ai rien inventé » souligne Denis Fordant. Aussi loin que remontent ses souvenirs, la débrouillardise, l’imagination, l’expérimentation, la création d’objets faisaient partie intégrante du quotidien de la jeunesse et de son époque. « Quand un peuple est dépossédé, il faut développer son intelligence pour trouver des divertissements ». Bois, fer, objets rebus, conserves autant de matériaux étaient utilisés pour la fabrications des jeux et jouets.Ludique et attractive, cette démarche créative et de préservation créait un réel entrain et une véritable émulation entre les jeunes, qui selon lui se serait peu à peu dégradée avec l’arrivée des jeux occidentaux et des nouvelles technologies.  

Au fil du temps, les moyens techniques de fabrications ont été facilitées, lui permettant ainsi d’optimiser ses créations tout en gardant leurs particularités et leur authenticité.Et comme Denis Fordant a plus d’un tour dans son sac, accompagné de son épouse, ils proposent des projections de leurs deux documentaires, « Enfance retrouvée » et « Mémoire d’enfance », ainsi que des ateliers de découvertes et de pratiques perdures auprès notamment des publics scolaires. 

Pour plus de renseignements, contactez-nous sur contactkasav@gmail.com
Et retrouver Denis et Paulette FORDANT
Association J & JT – Oeuvres d’Art
Derrière enclos – Ltmt « Le Paradis » – 97222 Case Pilote 
05 96 78 73 32 / 06 96 35 31 82 -
roideladouceur@hotmail.fr

 

LINKS : http://sonya972.eklablog.fr/denis-fordant-et-ses-jouets-d-antan-a62429415

Aude Jeanne HULOT,  o2H KASAV